lundi 22 octobre 2018

Un nouveau livre de la collection NaNanère pour les petits - L'opéra de quatre poux. Une pièce de théâtre pour marionnettes d'Henri Merle, illustré par Gaétan Dalle Fratte

Petit pou, toi qui me manges la tête, es-tu vraiment une si méchante bête ?
Cette question, vous vous la poserez après avoir découvert cette histoire venue du pays des marionnettes.
Un conte pour les enfants et les grandes personnes, si les grandes existent, bien entendu !

On ne la pésente plus : Catherine Balaÿ, auteure confirmée d'abribus. Elle publie un feuilleton princier, "La Princesse Sauvage"

C'est l'histoire de la princesse Sollen, encore une enfant.
La vie au château n'est pas rêvée ... Sa mère, la Reine, la délaisse pour les Sciences. Son père, le Roi, court le jupon. Sollen part dans la forêt, accompagnée de sa nounou.
Une autre vie commence alors.
Ce feuilleton moyenâgeux et moderne à la fois est le septième livre de Catherine Balaÿ chez abribus et sans doute pas le dernier.
En couverture : tableau de Ida Boccabella.

Un nouvel auteur abribus, Vincent Germani, publie "Le salon de Madame de Fropo"

Pleine de tourments, Wilhelmine de Fropo, veuve de la bonne société, quitte Paris pour Vichy, accompagnée de sa bonne Esther. Secondée par le maire, Madame veut faire salon et sortir la ville d'eaux de son apathie, malgré les médisances. Mais voilà que la mélancolie la rattrape.
Que cette histoire ne vous attriste pas. car vous la retrouverez dans de prochains romans, narrée par la voix d'autres personnages, en une fiction à facettes.

La néophilie des sémioticiens, le dernier Pascal Cuvelier.

Flora, oisive espagnole, ne veut plus travailler. Winittica, héritière améridindienne, édifie une bibliothèque à la gloire de ses aïeux. Daisy, irascible anglaise, voit sa pizzeria incendiée. Nasrine, coiffeuse à Abidjan, débute en sorcellerie. Étrangères l'une à l'autre, elles ont un point commun. Elles adorent Jason d'Angelo. La lecture de ses romans les emplit de joie. Une sémioticienne, férue de technologie, les réunit. Elle leur apprend que l’œuvre de Jason d'Angelo cache une prophétie. Les propriétaires de certaines éditions auraient le pouvoir de sauver le monde.

Abribus participe à la 23ème Automnale du Livre de Sury-le-Comtal


mardi 22 mai 2018

Win Win, un roman-feuilleton par Gulzar Joby

Découvrez saint-Etienne-sur-Design !

Parcourez une Loire réinventée !
 

Arrivé d'une lointaine province chinoise, Win Ludang vient investir dans la "Forézienne de Fourme". Véhiculé par son chauffeur stéphanois Mourad Zemouri, notre ami entrepreneur va tenter d'imposer le célèbre fromage montbrisonnais dans les foyers chinois et d'ailleurs, non sans quelques difficultés...

Suivez "Win Win", roman-feuilleton d'ici et d'aujourd'hui, local et ouvert sur le monde, social et intimiste à la fois.

La page dédiée où retrouver toutes les infos !
https://www.facebook.com/winwinlefeuilleton/


Saison 2018Épisode 1 / janvier-mars / L'arrivée du winner

Épisode 2 / avril-juin / Triomphe électoral

 

Tirage limité, 70 pages, format 13x19
 

Prix : 6 € + 3 € de frais de port par épisode

Coordonnées et chèque à l'ordre d'abribus éditions : 
abribus.ed@gmail.com

lundi 21 mai 2018

NaNaNère - La nouvelle collection jeunesse d'abribus



abribus se lance, après déjà quelques livres d'Henri Merle, dans les histoires pour les enfants...




Les défis de Louis et René
par Gaétan Dalle Fratte, Audrey Durand & Pauline Rousset


Louis et René sont amis depuis longtemps.
Ils aiment se retrouver pour échanger leurs derniers exploits, chacun essayant d’épater l’autre....

Tirage limité, livret souple, format A5, 
12 pages couleurs

Prix : 6 €.

Très vite en librairie jeunesse et BD à Saint-Étienne !

On peut déjà commander directement à abribus

Prix : 6 € + 1,60 € de frais de port

Coordonnées et chèque à l'ordre d'abribus éditions  : abribus.ed@gmail.com

dimanche 1 octobre 2017

Les sorties d'ouvrages pour la Fête du Livre 2017

Catherine Balaÿ - L'appel des catacombes

C'est une histoire d'amitié et de disparition.
Stéphanois, Lou, Anne, Sylvie, Claudia et Gégé vont à la recherche d'Estelle, comédienne disparue.
Que trouveront-ils à Paris ?
Que se cache-t-il derrière toutes ces disparitions d'artistes ? Qui veut nuire à l'Art ?
Estelle sera-t-elle retrouvée à temps ?
Cette histoire singulière est le sixième livre chez abribus de Catherine Balaÿ.
***

Pascal Cuvelier - La Métempsychose des plantes hélicopodes

Au théâtre, Neottia, éthologue, voit sur scène Capucine, son sosie. Son parfait sosie. Pour Neottia, cette rencontre représente une opportunité : elle va pouvoir se faire remplacer. Avec l'aide de Capucine, elle met au point un plan. L'exécution du plan va l'entraîner au Brésil et au Japon où Neottia va se confronter à la réalité de certaines légendes ancestrales. Neottia va apprendre qu'elle n'est pas seule. D'autres jeunes femmes, au Mexique, en Irlande, en Belgique, vivent une expérience similaire.
Dans ce nouveau roman, Pascal Cuvelier dévoile un jeu de piste où chaque page dévoile une surprise qui propulsera le lecteur dans un univers onirique et fantastique.
 ***

Henri Merle - Contes de la place des petits bonheurs

Henri Merle aime les chats et écrire des histoires. tels des matous, ses contes écrits sur une vingtaine d'années, rient dans leurs moustaches et donnent quelques coups de griffes.
Ils s'adressent à l'enfant qui en chacun de nous ne dort que d'un œil rêveur.
Venez faire un tous place des petits bonheurs !
Henri Merle, auteur abribus depuis 2002.
***

Grégory Ladret - Ogar

Ogar, héros des temps anciens.
À l'aube de l'histoire humaine, il part explorer le monde.
À la recherche de l'endroit où le soleil est avalé par l'horizon, Ogar devra affronter des périls mortels.
Surmontera-t-il ses peurs ? Parviendra-t-il au bout de sa quête ?
Ogar, le premier livre de Grégory Ladret chez abribus.
***

Gulzar Joby - Demain sera un autre monde

Un jour prochain, grâce à de fabuleux vaisseaux, l'Humanité posera le pied sur des exoplanètes lointaines. Quelle forme de vie y découvrira-t-elle ?
Comment trouvera-t-elle sa place dans des mondes si différents de la Terre ?
Voici une réponse possible dans cette nouvelle inspirée des écrits du biologiste Jean Rostand.
L'ensemble des écrits futuristes de Gulzar Joby forme "36, Quai du Futur, une histoire possible de l'Humanité".
La Collection 36 propose des nouvelles inédites en petit tirage, appartenant pour certaines à des romans à venir.

jeudi 21 septembre 2017

Le Massicot est ouvert !


Notre local éphémère, sis au 25b rue de la République (des Livres) a ouvert hier.
Nous y serons jusqu'au 8 octobre !

 Venez rencontrer les auteurs, vous faire dédicacer un ouvrage, admirer les œuvres de nos illustrateurs.
 Vous pourrez également contempler les œuvres de l'artiste stéphanoise Sophie Thibaudat, rencontrer les rédacteurs du mensuel Hors-Ligne,
 vous balader dans l'univers artistique et littéraire du Cercle des Lettres et des Arts, faire connaissance avec les polars et livres jeunesse des Éditions du Caïman.












Visitez sur notre page Facebook @abribuseditions et sur la page Facebook du Massicot @massicot.

Ne ratez pas la fête d'inauguration du vendredi 22 septembre à partir de 19h, au cours de laquelle aura également lieu le vernissage commun des expositions d'abribus du Cercle des Lettres et des Arts et de Sophie Thibaudat.

dimanche 4 juin 2017

Lancement du dépôt-vente à la Librairie de Paris - 3 juin 2017

Bonjour à tous !
Voici l'article paru dans le Progrès à propos du lancement de notre dépôt-vente à la Librairie de Paris.

samedi 27 mai 2017

Grégory Ladret - L'onctuosité de l'écriture

Grégory Ladret écrit comme il respire. C’est un écrivain qui s’ignore, qui s’est trop longtemps ignoré. C’est un écrivain perdu dans une société trop bruyante de faux-semblants. C’est un écrivain qui se cherche. Et en cherchant à comprendre qui il est, il interroge le monde qui l’entoure avec brio, avec finesse, avec justesse, d'une façon singulière.
La puissance d’une écriture se mesure souvent au rapport original qu’entretient l’écrivain avec le monde qui l’environne. Grégory Ladret, c’est un style, un style onctueux, précis. Onctueux plutôt que généreux. Car, même s’il englobe une vraie générosité, il se définit aussi par une certaine délicatesse. Une rondeur.
Grégory pose sa voix comme il pose sa plume. Il fait escale. Parmi nous. Et c’est une chance. Alors, laissez-le vous raconter la vie, la vie comme une quête, comme un horizon indéfinissable qu’il redessine à loisir pour vous. Et, si vous êtes du voyage, vous goûterez ses mots, vous goûterez les images qu’il sculpte au scalpel.
Laissez-vous surprendre. Grégory vient de rejoindre Abribus éditions. Il sort ce printemps un court conte préhistorique, Ogar.

Ogar

 Ogar, héros des temps anciens. 
A l'aube de l'histoire humaine, il part explorer le monde.
A la recherche de l'endroit où le soleil est avalé par l'horizon, Ogar devra affronter des périls mortels. 
Surmontera-t-il ses peurs? Parviendra-t-il au bout de sa quête?


jeudi 25 mai 2017

Pascal Cuvelier - L'Humanité dézinguée



    Pascal Cuvelier est écrivain. Écrivain dans l'âme. Il triture ses méninges et passe tous ses dimanches à écrire, écrire, écrire. Il écrit comme on se défoule. Avec élégance, avec classe, avec virtuosité. Ses phrases sont acérées. Il sait écrire l'absurde, il sait écrire le quotidien mais un quotidien sublimé, déroutant. La phrase sonne juste. Ni trop ni moins. Un certain humour, noir souvent, décapant toujours. Ses héros sont souvent prisonniers d'une société anthropophage. Si bien décrite. Écriture plus que contemporaine. Il a déjà un temps d'avance sur les auteurs actuels. Une voix singulière. Mieux : un regard. Il use du second degré et de l'ironie avec brio. Il est punk, c'est un écrivain punk, c'est-à-dire qu'il n'hésite pas à écrire des scènes ou des situations trashs. L'important ce n'est pas la vérité nue, c'est la vérité crue. 

 Sa dernière publication:

Gary contre l'instant impossible

Gary s'inquiète. Sa mémoire part en vrille. Gary ne se souvient plus de ce qu'il a fait la veille. Gary s'inquiète car quelqu'un cherche à effacer ses souvenirs. Gary soupçonne Pedro Gomez, l'adjoint au maire. Gary soupçonne Pedro de vouloir saboter sa mémoire. Avec l'aide de complices mystérieux. Pour quelle raison? Gary ne l'a pas compris. Gary enquête. Gary cherche à comprendre. gary doit faire vite car des changements s'opèrent en lui. Gary s'interroge? Ses troubles de la mémoire auraient-ils un lien avec les disparitions qui se multiplient à Mende et dont personne ne veut parler? Si c'était le cas, Gary serait en danger.







Autres publications:

Ce que nous savons de Marseille

Didier, dermatologue, a quitté spon confort pour venir s'installer avec sa femme, Claudine, journaliste, et ses filles à Marseille, attiré par le soleil. On ne va pas se mentir, l'acclimatation va être difficile.








 La passion asymptotique de Wendy Miller et Antoine Moreau

 
 asymptotique/masculin et féminin identiques

Qui a rapport à l'asymptote. Il signifie couramment qu'une tendance tend vers une droite (un maximal théorique) en s'en rapprochant de plus en plus sans jamais l'atteindre.
Point asymptotique.
Courbe asymptotique.


















 

Gérard Di Cicco - L'essence des choses

Gérard Di Cicco est un auteur de haute voltige. Gérard frôle les étoiles, il frôle les oiseaux. Il s’envole, déjà. Gérard s’excuse. Il vous a dit : non, c’est ridicule. Tu vois, courir, c’est ridicule. Et il court… et vous vous baladez avec lui. Dans son monde intérieur. Celui qui touche l’être. Celui qui le questionne. Qui tutoie le sens de la vie avec pugnacité même si parfois l'objet de ses interrogations paraît bien banal. Il ne perd pas de vue son objectif. Et son objectif, c’est de regarder. De bien regarder. Un regard profond qui interroge pour mieux comprendre, tout en souplesse, pour ainsi dire. Comme dans le sport. Des textes qui parlent aussi du social, qui interrogent le politique. Oui. Un regard qui élève, qui fait grandir. Qui décrit les êtres, les actes, les situations, les questionnements avec tellement de justesse qu’il nous touche. Et l’on s’interroge à notre tour. Chacun des livres de Gérard est une traversée. À la fin du livre, quand vous avez achevé la dernière page, vous vous retrouvez transformé. Parfois même grandi. Car Gérard touche à l’essence des choses. Et cet insatiable chercheur vous embarque dans le tourbillon de la vie. Honnêtement. Humblement. Sans lâcher le morceau. Gérard sait si bien faire ce travail-là. Avec vérité.

vendredi 19 mai 2017

Gulzar Joby écrit des mondes parallèles

Gulzar Joby est un écrivain de science fiction. Un écrivain de science fiction qui, à ses heures perdues, a dévoré tout Simenon.  Il en a d'ailleurs écrit un livre: Trop lire Simenon, sous le pseudo de Guillaume Juillet. Il est le président d'Abribus. Il écrit l'étrangeté, la bizarrerie. Avec jubilation, avec passion. Écrivain, c'est son métier et il commence à en vivre. Il sait décrire un futur possible, inspiré de l'univers de 36 quai du futur (son blog). Tout un univers du futur, qu'il a bâti, qu'il a élaboré, avec zèle. Ne cherchez pas, en le lisant vous êtes déjà ailleurs.
Il écrit des mondes parallèles. Qui nous ressemblent tant. Des mondes où la drôlerie, où la tendresse parfois, où la douce folie nous touchent et nous prennent par les sentiments.
Gulzar Joby, c'est un bâtisseur, un bâtisseur d'histoire : à l'aide d'une construction impeccable, il nous mène par le bout du nez et nous embarque et nous immerge dans son univers si spécial. Poétique. Où les animaux sont très souvent intelligents: la preuve, ils parlent. Où la nature a une place importante, où les femmes sont à l'honneur. Où son imagination débridée nous dépayse tous immanquablement.
Ses phrases sont efficaces, elles tranchent. Il n'y a pas de superflu. Tout est posé. Clair. Vous êtes déjà parti. Dans un autre monde.
Si vous transitez par Saint-Etienne, vous le croiserez sûrement dans un café ou un pub. Vous le reconnaîtrez tout de suite : c'est l'homme qui écrit. Seul au milieu du brouhaha.
Gulzar Joby a publié un grand nombre de nouvelles dans des revues telles que Galaxie (revue de sciences fiction). Il revient comme auteur Abribus pour notre plus grand bonheur avec des nouvelles de la collection 36 de sciences-fiction, en coédition avec les Arts du Forez.

Sa dernière publication:

Robur perdu sur Terre


Machines et robots sont passés de mode... Une forte industrie biologique se développe et produit par millions des animaux intelligents, capables de parler, de travailler. Une nouvelle classe ouvrière apparaît.
Robur, jeune ours, rêve de voler. Il quitte sa famille d'adoption, voyage. Cependant, il perd pied et fuit la compagnie des humains comme de ses semblables pour tenter de vivre comme un oiseau...

L'ensemble des écrits futuristes de Gulzar Joby forme 36, quai du futur, une histoire possible de l'Humanité. La Collection 36 propose des nouvelles inédites en petit tirage, appartenant pour certaines à des romans à venir.

Tyscia Prond, une écrivaine qui vous met KO

Tyscia Prond parle d’amour. Et ce n’est jamais simple, l’amour. C’est toujours si complexe. C’est tout et son contraire. C’est le désir de plaire et l’envie de fuir. Tyscia Prond est une femme, une écrivaine sans complexe. Qui écrit des histoires où la mièvrerie n’est jamais de mise. Et les mots sonnent, ils sonnent juste. Ils ne transigent pas. Un trou est un trou. Un vide est un vide. Un cul est un cul. Ni plus, ni moins. À la fin de la lecture, plein d’images vous ont déjà sauté à la gorge. Et vous êtes l’héroïne. Oui, vous êtes cette femme qui se cherche à travers ses amours. Sans faux-semblant, vous vous languissez déjà de revivre de telles émotions. Vous avez déjà, dès la dernière page avalée, envie de relire le texte. De vous en imprégner. Vous êtes déjà Knock Out et vous en redemandez.

 Ses dernières publications: 

Il faut bien vivre

















Dialogue avec mon cul


Sarah Pierre-Louis - Laissez-vous conter...



 Sarah Pierre-Louis a la langue bien pendue. Elle dit ce qu’elle pense, Sarah. Et ses mots et ses phrases coulent, coulent, sous ses mains quand elle écrit. Sarah a une écriture généreuse. Elle vous embarque dans une danse. Une danse rythmée. Rythmée par un imaginaire débordant. Et ça marche. Vous êtes pris. Vous avez pris le train en route. Vous vous laissez enivrer par le balancement de ses mots. Si singuliers. Vous avez l’impression d’entendre sa voix, sa voix qui vous susurre une histoire. Pas la sienne. Une histoire comme un rêve. Une histoire de l’ailleurs et pourtant si proche. Si proche de vous.
Vous avez l’impression, tant elle sait mettre les mots justes sur les émotions, les souvenirs, les situations, les personnages, oui vous avez l’impression que, finalement, à travers tous ces mots et ces voyages, elle parle en fait si bien de vous. Alors, juste pour le plaisir, peut-être celui de se laisser enivrer, embarquez dans son rêve. Son rêve d’auteure voyageuse. Et baladez-vous de même qu’elle brode son histoire avec délicatesse et délices.
Sarah a publié chez Abribus un roman en deux tomes: Electrique 1 et 2. Ainsi qu'un recueil de nouvelles: Quelques pages retrouvées sur une page de bistrot - & autres histoires - .

Electrique, tome un


Quand le petit Max perd son père, sa vie bascule. C'est désormais près de son ami Edmond, nanti d'une vaste famille, qu'il va trouver chaleur et fantaisie. Rien à voir avec la vie glacée dans la belle maison, à la pointe du progrès, et même au-delà, qu'il habite à présent avec sa mère et son beau-père. Ce beau-père si séduisant, qui n'aime pas la musique mais qui s'intéresse de près aux étranges pouvoirs que Max semble posséder quand il joue de la flûte...
C'est dans un monde en pleine transformation technologique, économique et sociale que Max et edmond vont grandir. un monde rationnel. et pourtant, sous la surface de ce monde  policé, apparaissent parfois des réalités qui ne sont pas dencelles que la raison admet. Entre amitiés, amours, puissance, argent, Max devra choisir. et choisir, ce n'est jamais facile...

Electrique, tome deux

















Quelques pages retrouvées sur une table de bistrot - & autres histoires -

Voici quelques bouts de chemins, d'étranges voyageurs, des fragments de destin à découvrir dans ce recueil de courtes nouvelles de Sarah Pierre-Louis.