vendredi 19 mai 2017

Gulzar Joby écrit des mondes parallèles

Gulzar Joby est un écrivain de science fiction. Un écrivain de science fiction qui, à ses heures perdues, a dévoré tout Simenon.  Il en a d'ailleurs écrit un livre: Trop lire Simenon, sous le pseudo de Guillaume Juillet. Il est le président d'Abribus. Il écrit l'étrangeté, la bizarrerie. Avec jubilation, avec passion. Écrivain, c'est son métier et il commence à en vivre. Il sait décrire un futur possible, inspiré de l'univers de 36 quai du futur (son blog). Tout un univers du futur, qu'il a bâti, qu'il a élaboré, avec zèle. Ne cherchez pas, en le lisant vous êtes déjà ailleurs.
Il écrit des mondes parallèles. Qui nous ressemblent tant. Des mondes où la drôlerie, où la tendresse parfois, où la douce folie nous touchent et nous prennent par les sentiments.
Gulzar Joby, c'est un bâtisseur, un bâtisseur d'histoire : à l'aide d'une construction impeccable, il nous mène par le bout du nez et nous embarque et nous immerge dans son univers si spécial. Poétique. Où les animaux sont très souvent intelligents: la preuve, ils parlent. Où la nature a une place importante, où les femmes sont à l'honneur. Où son imagination débridée nous dépayse tous immanquablement.
Ses phrases sont efficaces, elles tranchent. Il n'y a pas de superflu. Tout est posé. Clair. Vous êtes déjà parti. Dans un autre monde.
Si vous transitez par Saint-Etienne, vous le croiserez sûrement dans un café ou un pub. Vous le reconnaîtrez tout de suite : c'est l'homme qui écrit. Seul au milieu du brouhaha.
Gulzar Joby a publié un grand nombre de nouvelles dans des revues telles que Galaxie (revue de sciences fiction). Il revient comme auteur Abribus pour notre plus grand bonheur avec des nouvelles de la collection 36 de sciences-fiction, en coédition avec les Arts du Forez.

Sa dernière publication:

Robur perdu sur Terre


Machines et robots sont passés de mode... Une forte industrie biologique se développe et produit par millions des animaux intelligents, capables de parler, de travailler. Une nouvelle classe ouvrière apparaît.
Robur, jeune ours, rêve de voler. Il quitte sa famille d'adoption, voyage. Cependant, il perd pied et fuit la compagnie des humains comme de ses semblables pour tenter de vivre comme un oiseau...

L'ensemble des écrits futuristes de Gulzar Joby forme 36, quai du futur, une histoire possible de l'Humanité. La Collection 36 propose des nouvelles inédites en petit tirage, appartenant pour certaines à des romans à venir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire