vendredi 13 juillet 2012

Henri Merle - Dean Martin


Cette semaine, je me suis déguisé en bossu

Je me suis déguisé en bossu rigolard, après que mon copain Alex m'a raconté l'anecdote suivante (et oui, m'a raconté, on emploie  
l'indicatif après "après que"-  et non le subjonctif).
Alex est un grand séducteur, alors pour séduire une belle , il décide de lui offrir un CD de Dean Martin.
Preuve de son bon goût. Qui aime Dean Martin ne saurait être un mauvais bougre.
Alex farfouille dans les gondoles de la Fédération Nationale d'Achat  
des Cadres, plus connu sous l'appellation FNAC.
N'y trouvant point d'oeuvres du sublime crooner,  il va se renseigner  
auprès d'une accorte, pulpeuse et blonde employée assise devant son moteur de recherche.
Déjà amoureux, Alex demande de sa voix de velours:
- Vous avez du Dean Martin en stock, mademoiselle?
La blonde tapote de ses doigts de fée sur le clavier.
- Nous avons "Martine à la plage, Martine fait du ski, Martine à  l'école", mais pas "Dîne Martine."

Profitez donc du Ouikande pour écouter le  Grand Dean qui tombe hélas dans l'oubli.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire