Poésie de Denise Bador - Promenade


Promenade

Le téléphone sonne
Dans mon vide intérieur
Le chat ronronne
Il ne connaît pas la peur

Ma femme m'a quitté
Sans un regard
J'ai du fauter
Une bouteille dans le placard

Mais je respire encore
Je vais me changer
Il fait chaud dehors
Je crois que je vais aller me promener

Le centre-ville n'est pas si loin
Acheter n'importe quoi
Un truc, un machin
Et me sentir à nouveau le Roi

Denise Bador

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dans les yeux d'Adèle Chochard - Le nouveau roman de la suite à facettes de Vincent Germani

Un nouveau roman de Pascal Cuvelier au titre énigmatique et drôle

Une nouvelle auteure chez abribus : Yan Bassett