dimanche 4 janvier 2015

Série d'humour, les" Lettres au Maire", par Gaston Jouve

Le 24 juin 
Pour Monsieur le Maire

Monsieur le Maire, je suis une vieille pratiquante catholique et je suis scandalisée par ce que vous faites subir à notre église, avec la complicité je dois tristement le concéder, de notre clergé qui vraiment devient indigne de sa charge. Ces idiots ne pensent qu’à baffrer à Pâques et à Noël, oubliant l’esprit de Jésus !
Et ne venez pas me dire que rien n’est de votre faute ! Que vous est-il passé par la tête pour avoir autorisé l’installation sur le toit de la nef de ces affreux relais pour téléphones portables ? Ils défigurent l’harmonie visuelle qui est censée faire le lien entre les fidèles et notre Dieu. Quant à ces instruments du Diable, ils transforment les hommes en étrangers les uns aux autres, préférant parler dans des boîtes en plastique plutôt qu’à leurs semblables qu’ils côtoient. 

J’ai vraiment compris à quel point vous étiez un ennemi de notre religion lorsque des fous sont montés sur notre clocher enlever notre coq pour y installer à sa place une éolienne, censée rendre indépendante d’un point de vue énergétique l’église. Mais je ne veux pas que nous devenions indépendants d’un point de vue énergétique ! Je veux que notre église ne devienne pas ridicule !
Déjà vous en avez installé deux autres sur le transept, c’est insupportable ! Nos ancêtres emplis de foi qui ont construit notre église n’auraient pas supporté de telles horreurs.

Vous pouvez vous attendre à une fin de mandat agitée. Votre matérialisme dégoulinant de mépris pour toute valeur religieuse ne nous fait pas peur. 
Nous vous vaincrons.

Hortense Luquet, croyante

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire